Antoine BOITEUX, 1706

Name
Antoine /BOITEUX/
Given names
Antoine
Surname
BOITEUX
MarriageJeanne HENRIOTView this family
Yes

Occupation
Vigneron

Roi de France
Louis XIV le Grand
May 14, 1643

Famine
Famine dans l’est de la France
from 1650 to 1652

Birth of a daughterJeanne BOITEUX
April 13, 1677
Famine
Famine en France
from 1693 to 1694

Note: 2 millions de morts
Occupation
Manouvrier
before 1706

Journalier, Brassier, Manouvrier Le journalier, ou brassier ou manouvrier est un domestique non logé, généralement travailleur agricole, ne possédant que ses mains. Il effectue des tâches pour un jour ou plus dans une ferme (souvent pour le temps des moissons, des labours ou des vendanges) avant de repartir vers une autre ferme. Sa vie peut être très itinérante. Ainsi il peut partir travailler à des kilomètres de sa famille et ne revenir qu'après plusieurs semaines de labeurs. Il est le plus souvent logé et nourri par son employeur. On trouve aussi journaliers et manouvriers dans les villes, pratiquant une multitude de petits métiers et louant là aussi leurs bras pour la journée.

Death before January 26, 1706

Family with Jeanne HENRIOT
himself
1706
Death: before January 26, 1706
wife
16421709
Birth: about 1642
Death: October 25, 1709Palleau, 71350, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE
Marriage Marriage
daughter
16771761
Birth: April 13, 1677 35Palleau, 71350, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE
Death: before November 25, 1761Palleau, 71350, Saône-et-Loire, Bourgogne, FRANCE
OccupationView

Journalier, Brassier, Manouvrier Le journalier, ou brassier ou manouvrier est un domestique non logé, généralement travailleur agricole, ne possédant que ses mains. Il effectue des tâches pour un jour ou plus dans une ferme (souvent pour le temps des moissons, des labours ou des vendanges) avant de repartir vers une autre ferme. Sa vie peut être très itinérante. Ainsi il peut partir travailler à des kilomètres de sa famille et ne revenir qu'après plusieurs semaines de labeurs. Il est le plus souvent logé et nourri par son employeur. On trouve aussi journaliers et manouvriers dans les villes, pratiquant une multitude de petits métiers et louant là aussi leurs bras pour la journée.