Guillain CHATELAIN, 16791744 (aged 65 years)

Name
Guillain /CHATELAIN/
Given names
Guillain
Surname
CHATELAIN
Birth about 1679

MarriageMarie Françoise LAMBERTView this family
Yes

Occupation
Mulquinier

Mulquinier ou Musquinier En Picardie : tisserand de toiles fines composées exclusivement de lin. On donne le nom de batiste à ces toiles fines de lin. Toutefois, les mulquiniers et les tisseurs n’utilisent jamais ce mot pour désigner leurs fabrications, mais les appellent des toilettes ou linons. Cette activité a été très développée dans les villages du Cambrésis et de Thiérache sous la forme d'une proto-industrie rurale, les mulquiniers possédant des métiers à tisser à leur domicile (dans leur cave pour des raisons d'humidité). Les toiles étaient vendues à des négociants.(Wikipedia)

Révocation de l'Édit de Nantes
Le 18 octobre 1685, à Fontainebleau, le roi Louis XIV révoque l'Édit de tolérance signé à Nantes par son grand-père Henri IV en 1598. Par ce nouvel édit, le Roi-Soleil signifie qu'il n'y a plus de religion autorisée en France en dehors de la religion catholique. C'est un coup dur pour la minorité protestante, encore assez nombreuse malgré les brimades et les persécutions antérieures
October 18, 1685 (aged 6 years)

Famines et épidémies
Famine en France dite 'la grande misère', durera jusqu'en 1694
1693 (aged 14 years)

Note: 1,4 millions de morts
Famines et épidémies
Famine liée à un hiver très rude
1709 (aged 30 years)

Roi de France (Bourbons)
Louis XV le Bien-Aimé (1710-1774) qui succède à son arrière-grand-père Louis XIV. Son cousin, le Duc d'Orléans assure la régence jusqu'au 15 février 1723
September 1, 1715 (aged 36 years)

Birth of a daughterMarie Monique CHATELAIN
August 1, 1716 (aged 37 years)
Famines et épidémies
Épidémie de peste noire, en particulier en Provence (120000 morts : 40000 à Marseille et 80000 dans l'arrière pays)
from 1720 (aged 41 years)

Death of a wifeMarie Françoise LAMBERT
January 13, 1742 (aged 63 years)

Occupation
Manouvrier
before 1744 (aged 65 years)

Journalier, Brassier, Manouvrier Le journalier, ou brassier ou manouvrier est un domestique non logé, généralement travailleur agricole, ne possédant que ses mains. Il effectue des tâches pour un jour ou plus dans une ferme (souvent pour le temps des moissons, des labours ou des vendanges) avant de repartir vers une autre ferme. Sa vie peut être très itinérante. Ainsi il peut partir travailler à des kilomètres de sa famille et ne revenir qu'après plusieurs semaines de labeurs. Il est le plus souvent logé et nourri par son employeur. On trouve aussi journaliers et manouvriers dans les villes, pratiquant une multitude de petits métiers et louant là aussi leurs bras pour la journée.

Death April 9, 1744 (aged 65 years)
Family with Marie Françoise LAMBERT
himself
16791744
Birth: about 1679
Death: April 9, 1744Croisilles, 62128, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, FRANCE
wife
Marriage Marriage
daughter
17161783
Birth: August 1, 1716 37 36Croisilles, 62128, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, FRANCE
Death: March 23, 1783Croisilles, 62128, Pas-de-Calais, Nord-Pas-de-Calais, FRANCE
OccupationView

Journalier, Brassier, Manouvrier Le journalier, ou brassier ou manouvrier est un domestique non logé, généralement travailleur agricole, ne possédant que ses mains. Il effectue des tâches pour un jour ou plus dans une ferme (souvent pour le temps des moissons, des labours ou des vendanges) avant de repartir vers une autre ferme. Sa vie peut être très itinérante. Ainsi il peut partir travailler à des kilomètres de sa famille et ne revenir qu'après plusieurs semaines de labeurs. Il est le plus souvent logé et nourri par son employeur. On trouve aussi journaliers et manouvriers dans les villes, pratiquant une multitude de petits métiers et louant là aussi leurs bras pour la journée.

OccupationView

Mulquinier ou Musquinier En Picardie : tisserand de toiles fines composées exclusivement de lin. On donne le nom de batiste à ces toiles fines de lin. Toutefois, les mulquiniers et les tisseurs n’utilisent jamais ce mot pour désigner leurs fabrications, mais les appellent des toilettes ou linons. Cette activité a été très développée dans les villages du Cambrésis et de Thiérache sous la forme d'une proto-industrie rurale, les mulquiniers possédant des métiers à tisser à leur domicile (dans leur cave pour des raisons d'humidité). Les toiles étaient vendues à des négociants.(Wikipedia)